0
(0)

Si vous souhaitez faire un métier gratifiant, qui vous permet d’aider les autres, les personnes les plus faibles, le métier d’auxiliaire de vie est fait pour vous. Il suffit pour cela d’obtenir le diplôme d’état d’auxiliaire de vie, soit à la suite d’une formation, soit par validation d’acquis d’expérience.

Le métier

Les auxiliaires de vie doivent aider à améliorer le quotidien de leurs patients. Elles doivent être à l’écoute et avoir un naturel communicant, car les patients vont se livrer à elles. En effet, elles accompagnent leurs patients dans la réalisation des tâches quotidiennes qui sont difficiles faisables par ces personnes.

 Elles interviennent auprès des personnes âgées mais aussi auprès des handicapés physiques. Elles peuvent travailler dans un établissement, tel que les maisons de retraite ou les hôpitaux, mais aussi elle peuvent exercer au domicile du patient. Elles peuvent aussi intervenir auprès des personnes qui sont socialement exclues. Elles doivent donc rester auprès des patients quelques heures par jour.

 Le salaire

Les auxiliaires de vie sont des employés comme les autres et touchent, bien évidement un salaire. Ce salaire dépend de l’ancienneté dans la profession de l’auxiliaire.

 Pour les débutants, le salaire s’élève au minimum au niveau de SMIC, seulement si c’est un temps partiel, ils ne seront payés qu’au SMIC horaire.

Le salaire augmente avec l’expérience, au milieu de sa carrière celui-ci peut s’élever à 1 600 euros, avec des primes possibles.

A la fin de sa carrière, l’auxiliaire de vie peut toucher jusqu’à 2 000 euros brut par mois.

 Pour en savoir plus sur ce métier vous pouvez consulter notre site internet.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.