0
(0)

SantéAujourd’hui, plus de 33 % de la population française est concernée par le problème de surpoids. Ces dernières années, le nombre de régimes amaigrissants a augmenté.

Ce qui soulève une fois encore la question de l’efficacité de ces régimes. Tour d’horizon sur la question.

 

 

L’avis des scientifiques sur la question

Récemment, l’Anses (l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a mené une étude sur les 15 régimes les plus populaires. Il ressort de cette étude que les régimes sont physiquement et psychologiquement dangereux pour la santé.

La majorité des régimes proposés aujourd’hui ont un grief commun : la contre-productivité. Il a été prouvé que dans 80 % des cas, les régimes entrainent la reprise de poids, c’est-à-dire le fameux effet yoyo. L’Anses reproche aussi aux régimes d’être des sources de carence, car ils excluent certains aliments au profit d’autres. Dans 50 % des régimes, l’apport en lipides et en protéines est supérieur à l’apport nutritionnel conseillé et dans 70 % des régimes l’apport en fer et en fibres est inférieur à l’apport nutritionnel conseillé. L’Anses déclare également que la perte de l’estime de soi et la dépression sont les principales conséquences psychologiques de ces régimes.

Faut-il arrêter de suivre les régimes ?

La réponse à cette question est « NON ». Avant de commencer un régime, il est indispensable de prendre beaucoup de recul et d’être très vigilant. Loin d’être une démarche anodine, un régime peut vous faire prendre plus de poids qu’avant. Pensez à demander l’avis de votre médecin, à vérifier si votre IMC est supérieur à 22 et à vous entourer de spécialistes avant de commencer un régime.

Pour plus de conseils santé, nous vous conseillons de vous rendre sur le site de ponroy.com où vous pourrez, entre autres, y trouver de nombreux conseils minceur.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.