Les reflux gastro-œsophagien chez un bébé peuvent se présenter sous deux types de régurgitations. L’une dite régurgitation simple est plutôt du type physiologique et ne demande pas, la plupart du temps, de traitement médicamenteux. Mais comme elle est souvent à l’origine de troubles gênants, un traitement symptomatique pourra être suivi. L’autre RGO dite pathologique est diagnostiquée par un médecin à la suite de certains examens médicaux.

La nutrition pour le traitement des RGO simples

nutrition-reflux-enfantPour limiter les régurgitations simples (sans l’existence de douleurs, ou d’œsophagite) qui indisposent votre bébé, il suffira de quelques mesures nutritionnelles pour le soulager efficacement. Pour cela, vous pourrez augmenter la viscosité de son lait en le nourrissant avec du lait avec une formule épaissie ou avec du lait anti-régurgitation, lesquels pourront se trouver en pharmacie. Pour les enfants qui présentent des signes de régurgitations sans gravité, sucer de la gomme de propolis est très efficace pour les soulager.

La puériculture pour traiter les RGO simples

Quelques conseils de puériculture peuvent aussi être mis à profit pour soulager un bébé qui régurgite assez souvent, mais sans présenter de symptômes pathologiques. Pour cela, il faudra le faire téter sans empressement et même observer des pauses pour laisser passer facilement les rots. Changer bébé, de préférence à la moitié de son biberon est aussi conseillé. Ensuite, privilégier les biberons à valve réduit l’ingestion d’air pendant la tétée, et l’habiller confortablement surtout au niveau de sa taille est recommandé. Enfin, surélever légèrement sa tête et ne pas le mettre sur le ventre quand il dort est également efficace.

Le traitement des RGO maladies

Lorsque les reflux donnent lieu à des complications comme des nausées persistantes ou une toux chronique, ou encore des brûlures d’estomac, il sera nécessaire de procéder à un traitement du reflux gastro oesophagien par les médicaments pour soulager le bébé, de même que les enfants. Les recours aux médicaments antiacides ainsi qu’aux remèdes protecteurs de la muqueuse œsophagienne pourront être envisagés. En outre, les inhibiteurs de la pompe à proton, IPP sont prescrits pour stopper les sécrétions acides de l’estomac et pour calmer les brûlures de l’œsophage.

Les effets secondaires à savoir

Bien que ces traitements médicamenteux puissent présenter leur efficacité pour soulager un bébé, il est important de savoir qu’ils entrainent aussi leur lot d’effets secondaires. La constipation, la diarrhée infectieuse, les vomissements, l’irritabilité, la pneumopathie,… sont autant d’effets secondaires possibles à la suite de ce genre de traitement.

Le traitement chirurgical

Cette alternative ne devra être adoptée qu’en dernier recours et de façon exceptionnelle. Le cas pourrait s’avérer si un traitement médicamenteux élaboré à partir de recherches poussées et ayant été suivi de manière soutenue n’a pas obtenu les résultats escomptés. D’un autre côté, il se peut aussi que les RGO soient le résultat d’une hernie hiatale pour occasionner le recours à la chirurgie.

Découvrez également d’autres informations sur le traitement des reflux de l’enfant sur cet article.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.