0
(0)

Le phénomène du syndrome d’effondrement des abeilles est aujourd’hui plus que préoccupant. En effet, certains savants ont même avancé que si les abeilles et leur prodigieuse capacité pollinisatrice venaient à disparaître, l’espèce humaine ne survivrait pas plus de quatre ans. Que faut-il faire alors pour remédier à cette catastrophe ? L’apiculture pourrait-elle être une bonne alternative pour sauver ces précieuses abeilles ?

L’apiculture raisonnée pour sauver les abeilles

abeilleD’après les défenseurs de l’apiculture raisonnée, il est essentiel de respecter certains grands principes dans la pratique de l’élevage des abeilles, si l’on veut freiner la disparition des abeilles. Pour cela, l’apiculture raisonnée préconise de récolter moins de miel lors de la saison des récoltes afin d’éviter d’avoir recours au nourrissement artificiel. Ce mode alimentaire favorise, selon cette pratique apiculture, les carences qui contribuent à affaiblir les abeilles.
Ensuite, il est primordial de respecter le cycle naturel des abeilles, en leur laissant la liberté de construire leurs propres rayons de cire, mais aussi en les laissant libre de se développer à leur rythme propre. Ce qui implique la renonciation au nourrissement spéculatif qui vise à stimuler la ponte. En outre, la transhumance devra également se faire de façon « raisonnée », afin de laisser à la ruche le temps de trouver son juste équilibre. Enfin, les traitements chimiques devront être bannis de l’apiculture, au profit d’alternatives plus saines et plus naturelles.

L’apiculture moderne pour sauver les abeilles

L’apiculture moderne peut être un bon moyen pour contribuer à la lutte contre la disparition des abeilles précisent les équipes de Luberon Apiculture. En effet, en permettant à plus de consommateurs de goûter aux plaisirs des multiples produits extraordinaires de la ruche, l’apiculture moderne peut encourager les gens à participer aux différents dispositifs qui œuvrent dans le but de sauver les abeilles. Le système de parrainage de ruche représente un des moyens les plus sollicités pour favoriser la survie des abeilles, grâce à la multiplication des ruchers.
En outre, l’apiculture moderne nécessite l’utilisation de souches pures comme l’Apis mellifera mellifera afin de renforcer les ressources génétiques des abeilles. Cela favorise le développement des programmes d’élevage et de croisements, ce qui aide à la sauvegarde des abeilles.

L’apiculture urbaine pour sauver les abeilles

Faisant son apparition dans les années 2000, l’apiculture urbaine est une forme d’apiculture qui pourrait bien contribuer à la survie des abeilles. En effet, cette nouvelle approche favoriserait l’accès des étudiants au monde merveilleux des abeilles. L’apiculture urbaine encourage alors une forme d’apiculture sociale, pédagogique tout en étant ludique. Cela aidera à la prise de conscience de tout un chacun en ce qui concerne l’importance essentielle des abeilles pour l’humanité, afin que tous puissent œuvrer ensemble dans le but de sauver ces précieux insectes.
La France est d’ailleurs particulièrement concernée par ce projet de protection des abeilles, à travers différentes associations mises en place pour faciliter les visites de ruchers en agglomération, dans le but d’augmenter la pratique de l’apiculture urbaine au sein des métropoles européennes. Entre autres associations, celle nommée « Hommes et abeilles » représente un des piliers dans ce type de communauté.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.