0
(0)

Le karting est un loisir apprécié par bon nombre de mondes, petits et grands. Plus qu’un simple loisir, c’est une course qui promet de découvrir de belles sensations. Pour ceux qui n’y ont jamais joué, il conviendra toutefois de connaitre les bases de conduite d’une voiture classique et de s’en tenir aux consignes des commissaires de jeu qui veillent à ce que la course se déroule au mieux.

Pourquoi se laisser tenter ?

Opter pour une journée de karting brignolles, c’est profiter d’une journée de détente et de plaisir, que ce soit en famille ou entre amis. Pour ceux qui se demandent quel est l’intérêt de participer à ce genre de course, on répondra que cela concerne déjà les sensations de conduite qui est mémorable et que seuls les coureurs connaissent. Pour ce qui est des modes de conduite, c’est le même qu’avec les voitures classiques sauf que les différences se situent au niveau de la maniabilité de l’engin qui est nettement plus léger que les voitures de course classiques. D’ailleurs, les techniques de conduite changent également dans les deux sports. Pour ceux qui se lancent dans ce type de loisirs pour la première fois, il est impératif de connaitre les règles de conduite de base, surtout le freinage qui n’est pas toujours la même avec qu’une voiture de course classique.

Comment freine-t-on au karting ?

En karting, le freinage est tout aussi important que l’accélération, car il conditionne l’entrée dans le virage, qui entraine elle-même l’accélération. Si le freinage est trop excessif alors, cela va entrainer un tête-à-queue ou un dérapage trop brusque vu que le karting est trop léger par rapport à une voiture de course normale. Les roues arrière vont en effet se mettre à déraper et à perdre leur adhérence, ce qui va forcément conduire à un accident. Toutefois, un freinage insuffisant est tout aussi dangereux puisque cela va provoquer une survitesse à l’entée du virage et le pilote n’aura même pas le temps de braquer s’il est en situation de sous-virage. En clair, il vaut mieux freiner lentement et de manière progressive pour ne pas trop brusquer la machine et ainsi, risquer un accident. Enfin, pour améliorer la tenue de route, il est intéressant de toujours freiner avant de braquer. L’idéal est de commencer par lâcher l’accélérateur avant de freiner et de relâcher la pédale avant de braquer. Il suffira ensuite d’accélérer progressivement afin d’éviter les sorties de pistes et les collisions avec les autres voitures.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.