0
(0)

De plus en plus de français adoptent un animal de compagnie et notamment un chien.

Si vous songez à adopter un chien, il est des questions que vous devez vous poser au préalable et des formalités qu’il faut connaitre.

Les questions à se poser

– Etes-vous certain de pouvoir assurer une existence décente à votre chien pour le restant de sa vie ?
-Toute la famille est-elle d’accord pour accueillir un chien et en assumer les responsabilités ? Nourriture, les promenades quotidiennes, les dégâts éventuels causés par le chien dans le jardin ou à l’intérieur de la maison, les frais vétérinaires : vaccins, hospitalisation éventuelle ?
– Pensez-vous avoir du temps à consacrer à votre chien qui requiert toujours la présence de ses maîtres ? En effet, il se comporte mal lorsqu’il est laissé à lui-même : il défèque partout, aboie sans arrêt et a un tempérament destructeur.
– Avez-vous bien déterminé le genre de chien qui vous convient ? La question est importante parce qu’il faut qu’il corresponde à votre mode de vie. Vous ne pouvez pas par exemple garder un chien de chasse dans un appartement.
-Avez-vous pensé au budget qu’il faut consacrer non seulement à l’équipement pour votre chien (panier, gamelle, collier..) mais également les dépenses courantes (alimentation, vétérinaire..) ?

Si la réponse à toutes ces questions est oui, vous pouvez envisagez l’adoption d’un chien, mais vous devrez encore passer par des démarches administratives.

Les Procédures administratives

Si vous avez pris la ferme décision d’adopter un chien, voici comment faire pour vous acquitter des procédures administratives. La première démarche à effectuer est de signer en accord avec le vendeur une attestation de vente qui doit comprendre :
– Les noms du vendeur et de l’acheteur
-La date de la vente et de la livraison
– La race, l’âge et le sexe du chien
– Le numéro d’identification
– Le prix de vente
– Les nom et adresse du vétérinaire élu par les deux parties dans le cas où l’animal aurait contracté une maladie contagieuse.

Outre cette attestation de vente, le vendeur doit également vous délivrer :
– Un document d’information sur les caractéristiques et les besoins de l’animal.
– Le certificat de naissance ou le pedigree délivré par la Société Centrale Canine.
Si le vendeur est un particulier, il est tenu par la loi de vous remettre un certificat de bonne santé qui aura été établi par les soins d’un vétérinaire.

Le coût d’un chien

Le coût d’un chien ne se borne pas à son prix d’achat. Il faut aussi prévoir son ordinaire. Voici à titre indicatif ce que vous coûterait annuellement un chien de 20 kilos. Nourriture : 480€. Vaccin : 50€. Vermifuge : 15€. Déparasitage : 100€…

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.