De l’avis des vendeurs de casques, les casques jet tiennent toujours le haut du pavé en termes de ventes, et ce malgré que ce type de casque soit, si l’on puit le dire, plutôt déconseillé.

Le jet n’est pas un monstre de fiabilité

casque-moto-jetLes spécialistes de la sécurité routière sont unanimes à affirmer que les casques jet n’est pas le type de casque moto le plus sûr en matière de sécurité. Et pour cause, leur conception même fait abstraction des mentonnières. Or ces dernières sont absolument indispensables lorsqu’on raisonne en termes de sécurité. En effet, en cas de choc ou de chute, toute la partie inférieure du visage incluant la mâchoire et le menton du conducteur de moto ou de scooter n’est absolument pas à l’abri.

Il en est de même pour les oreilles qui sont en permanence exposées aux bruits alentours. Ainsi, en cas de choc frontal, on peut très bien imaginer les dégâts occasionnés à la face d’un pilote d’un engin à deux roues. De même, en cas de glissade sur la chaussée, rien ne pourra protéger son visage contre l’abrasion de la chaussée. Ces mêmes spécialistes ne manquent pas de noter que l’absence de visière est néfaste à la vision dans la mesure où les poussières, le vent la pluie ou les insectes peuvent handicaper le pilote même s’il porte des lunettes d’aviateur. Et pourtant…

En dépit des critiques

Malgré toutes ces critiques, les ventes de casques jet se portent bien. En effet, tous ces défauts inhérents au concept même du jet ne sont que le pendant de ses qualités. L’absence volontaire de mentonnières procure au conducteur de scooter dès le premier contact une sensation de légèreté qu’il a peu de chances de trouver avec les casques intégraux. En plus de l’avantage en termes de confort procuré par son poids plume, le conducteur ressent beaucoup plus de liberté lorsqu’il doit s’adresser à un passager qui se trouve dans son dos.

Mieux encore l’absence, de ces mentonnières est synonyme d’une excellente aération. Doté d’un large champ de vision, le porteur du casque peut aussi anticiper les éventuelles collisions avec les véhicules venant des rues adjacentes. Les pilotes de scooters n’ont en général cure de se protéger le bas du visage puisque leur vitesse est limitée en ville. De toutes les façons, ils se sentent en sécurité une fois qu’ils savent que leur crâne et leurs tempes sont englobés dans le casque.

Nul ne s’étonnera donc, si les citadins dans leur grande majorité plébiscitent le port de ce casque. Si l’on ajoute à ces avantages celui de pouvoir personnaliser son casque, il va sans dire que la religion des jeunes sera vite faite. Ils ne jureront plus que par cet équipement à leur effigie.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.