1
(1)

La crème de cassis est une liqueur douce et rouge foncé faite à partir du cassis. Ci-dessous quelques astuces pour  boire et utiliser cette fameuse crème de cassis.

La crème de cassis à table

Les cassis, ces fruits originaires d’Europe semblent bien plus que de simples graines délicieuses. Découverts aux alentours du XIIè siècle, ils envahissent les tables des grands chefs cuisiniers, mais aussi celles des amateurs d’art culinaire sous la forme de liqueur de cassis. Quelles sont alors ces intentions portées à l’encontre de cette substance dans les recettes ? Il s’agit desquelles au fait ? Vous allez tant découvrir son utilisation que ses autres vertus, à savoir culinaire et médicinal. Avant toute chose, sa fabrication est également un art à part. Suivez le guide pour en savoir plus sur ce fameux breuvage.

Extraction de la crème de cassis

Ce procédé peut bien être pris en charge par des professionnels du domaine ou par vous-même pour des usages totalement domestiques. Comme il s’agira d’une liqueur de cassis, vous vous focaliserez sur son jus. Cependant, le processus est différent d’une simple fabrication de boisson. Les graines de cassis sont broyées, puis mélangées avec un autre breuvage, alcool de préférence, pur ou vin. Parfois, ses feuilles viennent s’ajouter au mélange. Après, la solution obtenue nécessite quelques jours voire des mois de macération dans une cave. Pour les particuliers, cette étape se traduira par un entreposage à l’abri de la lumière. À terme, la préparation se poursuivra par une mise au feu jusqu’à ébullition. Vous ne manquerez pas d’enlever les débris de feuilles et de graines non dissouts.

Boissons, cocktails de préférence

Voilà, votre crème de cassis est fin prête. Faute de temps pour cette préparation, elle se vend également en bouteille comme toute boisson. Passons maintenant à sa dégustation. De l’extérieur, la liqueur de cassis est de nature onctueuse, très fermentée. En sa présence, vous pouvez déjà sentir son arôme à la fois fort et persistant. Suivant ces particularités singulières, certains préfèrent la servir pure. Pour d’autres, la liqueur est mélangée avec diverses boissons alcooliques pour les cocktails. Parmi les plus prisés, le Kir en est le plus fabuleux. La crème plongera dans un verre de champagne. À noter que son dosage correspond à peu près 3 fois la quantité de ce dernier.

En accompagnement avec des mets

Généralement, son odeur envoutante de la ne surgit qu’au dessert. Celle-ci ne joue cependant qu’un rôle d’accompagnement comme dans la poire au cramoisay. Ce n’est pas pour autant la seule recette possible. La plupart des desserts à base de fruit incluent obligatoirement ce jus. Par ailleurs, sa présence est aussi observée dans les mets, dans les principaux plats de résistance. Les viandes, en l’occurrence, apprécient sa venue, notamment le canard. Le résultat est tout aussi satisfaisant avec d’autres viandes, à savoir le bœuf, le porc et bien plus encore.

Vous connaissez tout sur tout sur ce fruit. De surcroît, vous pouvez le préparer vous-même ou l’acheter dans les supermarchés. Ce qui est sûr, c’est que si une bouteille traîne dans vos placards, vous serez quoi en faire, boisson, accompagnement de mets ou même apéritifs. Il est important de noter que sa conservation est importante. Il faut bien boucher la bouteille après chaque utilisation pour éviter un glaçage spontané du contenu. Le mieux serait aussi de le garder au frais, dans un réfrigérateur par exemple. Il est aussi porté à votre connaissance que la durée de conservation ne doit pas excéder les 2 mois. Pour finir, sachez qu’en plus des gourmands, les personnes malades seront aussi satisfaites de par ses vertus médicinales, essentiellement contre le rhumatisme, la goutte…, et ce depuis l’époque des Grecs et des Romains. Le cassis vient aussi en remède aux plaies. En guise de régime énergétique, la liqueur apporte beaucoup, notamment en vitamine C et en fer.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 1 / 5. Nombre de votes : 1