annonces médicales 2

Le site de référence des annonces médicales

L’inégalité face à l’accès aux soins en France est une question au goût du jour. La problématique n’est pourtant pas nouvelle, mais grandissante. On entend régulièrement parler de désert médical dans certaines communes françaises.

L’Atlas 2015 de la démographie médicale publié par le Conseil National de l’Ordre des Médecins recense environ 280 000 praticiens en activité au 1er Janvier 2016. Sur la période 2007-2015, ce chiffre traduit une certaine stabilité (-0,4%).

Par ailleurs le nombre de médecins en activité n’a jamais été aussi important en France. Toutefois, malgré des chiffres encourageants, l’ordre des médecins tire la sonnette d’alarme : la part des médecins généralistes dans l’ensemble global est en baisse constante.

Alors que les spécialités médicales et chirurgicales voient leurs nombres augmenter dans leur ensemble, la médecine généraliste connaît un désintérêt commun qui inquiète le corps médical. Le rapport de l’Ordre explique ce phénomène par un grand nombre de départs en retraite enregistré sur la période 2007-2015.

Inutile d’être spécialiste dans le domaine pour vérifier cette réalité, il suffit de consulter le nombre incalculable d’annonces médicales publiées en ligne.

annonces médicales 1

Annonces médicales : un besoin urgent de praticiens généralistes

Pour prendre conscience de l’ampleur du problème, mais surtout pour commencer à y apporter des solutions, plusieurs acteurs se mobilisent. Par exemple vous pouvez vous rendre sur ce site de cabinet de recrutement pour consulter une large sélection de besoin en effectif médical.

Du généraliste au chirurgien en passant par le pneumologue : toutes les variantes de la profession sont référencées. Ces annonces médicales présentent l’avantage d’être diffusées en temps réel et d’utiliser un service de géolocalisation.

Objectif : optimiser la mobilité du corps médical et attirer des praticiens

La plateforme se positionne ainsi du côté de l’offre en listant les besoins en effectif médical des collectivités, des centres hospitaliers ou autres. Le praticien n’a qu’à s’inscrire sur la plateforme en remplissant ses coordonnées. Parmi les informations demandées : la spécialité et l’aptitude du médecin à s’installer à l’étranger ou non.

Ces annonces médicales ont le mérite d’attirer des praticiens ressortissants de l’Union Européenne pour venir exercer leur profession en France, dans les zones menacées de désert médical. Car la plateforme d’annonces médicales est implantée dans plusieurs pays de l’UE, dont l’Espagne et la Roumanie.

En ligne depuis 2009, le site a pour mérite de bénéficier d’un large réseau partenaire, tant au niveau des offres de postes que pour le nombre de CV de praticiens enregistrés. Le service a ainsi pu affecter de nombreux médecins dans des régions où le besoin était crucial.

Vous pouvez consulter plus d’informations sur l’augmentation du besoin de médecins en régions rurales et enclavées sur cette page.

Des mesures prises par les collectivités territoriales

Outre les mesures mises en place par des acteurs privés, comme le site présenté ci-dessus, la problématique des déserts médicaux est une réalité constatée qui résonne aux oreilles de nos élus et députés depuis plusieurs années déjà.

La Savoie et la Loire Atlantique mises à part, tous les départements Français ont enregistré une baisse de leur densité médicale entre 2007 et 2016 (source : INSEE). Que ce soit en milieu urbain ou rural, la problématique n’épargne aucune zone, bien qu’il existe des disparités.

Les départements du centre de la France se voient ainsi plus fortement touchés. Pour y remédier, l’Etat et l’Assurance maladie réfléchissent à l’instauration d’une prime de 50 000€ pour tout médecin qui s’installe en zones sous-dotées.

S’ajoute à cela les avantages proposés par les maires des communes concernées : rénovation des locaux, exonération de loyer, prime à l’installation, etc. Preuve que pour subvenir aux besoins en soin de leur commune, les élus ne lésinent pas sur les moyens.

Consultez plus d’informations sur la problématique en cliquant ici.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.