perte de poids

L’un des problèmes que l’on rencontre lorsque l’on veut mincir est le fait de se focaliser uniquement sur un aspect : se débarrasser des kilos superflus le plus rapidement possible. En agissant ainsi on peut certes perdre du poids rapidement, en suivant par exemple un régime drastique, ou en prenant des pilules minceur. Mais ensuite, on risque de reprendre les kilos perdus voir davantage, surtout si l’on conserve de mauvaises habitudes alimentaires.

C’est pourquoi il est essentiel de ne pas perdre de vue que le plus important est que cette perte de poids soit durable et ne soit pas néfaste à la santé. Une alimentation saine et équilibrée, la patience et faire du sport sont les éléments clés afin de perdre du poids sur la durée. Voici donc quelques astuces pour vous aider à mincir.

Couper les calories de vos menus quotidiens pour maigrir

Tous les experts en nutrition vous le diront, pour maigrir, il faut créer un déficit calorique. C’est-à-dire manger moins pour stimuler votre organisme à puiser dans ces réserves de graisse. Pour y arriver, il existe différentes options. Par exemple, vous pouvez changer vos habitudes alimentaires, suivre un régime amincissant, faire du sport (cardio, exercices abdos…), etc.

Mais vous pouvez simplement couper les calories que vous consommez chaque jour. Dans le cas où votre apport calorique quotidien est de 3 000 calories, réduisez-le à 2 500 calories. Cependant, veillez à ne pas trop réduire votre apport en calories. Si vous diminuez ce dernier de manière radicale, vous risquez de ralentir votre métabolisme et votre forme physique sera moindre. Ce qui risque de saboter vos efforts pour maigrir.

Il est donc important de connaître votre apport calorique actuel, avant de vous lancer. Ce chiffre est différent pour chacun, vu qu’il varie en fonction du poids, du niveau d’activité physique, ou de l’âge. Aussi, n’hésitez pas à consulter un diététicien ou un nutritionniste. En addition, faites en sorte de bien définir vos objectifs. Votre perte de poids sera différente si vous le faites juste pour maigrir, ou si vous désirez une musculature bien dessinée. Concernant ce point, vous pourrez trouver des conseils sur comment avoir des abdos bien sculptés rapidement sur http://www.exerciceabdo.fr/comment-abdos-rapidement/.

Faire du sport pour accentuer le déficit de calories

En addition à votre nouveau régime alimentaire, faire de l’exercice peut augmenter ou compléter votre déficit calorique en brûlant un extra de calories. En outre, inclure la pratique régulière d’exercices physiques à votre diète présente l’avantage de minimiser le risque de perdre de la masse musculaire. C’est essentiel pour prévenir le ralentissement métabolique et continuer à perdre du poids efficacement. Dans le cas où vous rechercheriez des exercices pour perdre du ventre, en voici 7 dans cette vidéo : https://youtu.be/LxvA8Y9Jbvo.

Par ailleurs, il va sans dire que les bénéfices du sport ne s’arrêtent pas à la perte de poids. Votre forme physique et votre santé s’en retrouveront améliorées. Sans oublier que c’est un bon moyen pour évacuer le stress. Et même si votre poids ne bouge pas après vos exercices d’abdos, de musculation, ou de course à pied ; il est fort probable que vous avez gagné en muscles et tonifié votre silhouette. Pour cette raison, il est utile de mesurer votre tour de taille et votre taux de masse grasse de temps en temps. Parce que la balance ne vous informe pas sur votre progression réelle en perte de gras.

Maigrir sainement passe par une bonne alimentation

Manger des aliments riches en nutriments est indispensable pour prétendre à une bonne santé, et ça l’est également si vous voulez perdre du poids sur la durée. En effet, même si l’élimination des kilos se fera petit à petit, adopter de bonnes habitudes alimentaires vous sera bénéfique pour votre santé sur le long terme. Sans compter que cela vous évitera d’éventuelles carences nutritionnelles durant votre diète.

En fait, en ne mettant pas votre santé en second plan par rapport à votre objectif minceur, vous vous mangerez directement des aliments riches en nutriments et pauvres en calories. À l’instar des  légumes, des fruits, des céréales complètes, des viandes maigres et des produits laitiers pauvres en matières grasses. Beaucoup de ces aliments sont d’ailleurs habituellement riches en fibres ou en eau, ce qui engendre une sensation de satiété et des propriétés coupe-faim facilitant un meilleur contrôle de son poids.

Les régimes à éviter

Pour éviter les effets yo-yo entraînant une reprise de poids, voire prendre plus de kilos ; ou d’éventuels risques vis-à-vis de votre santé, voici quelques diètes qui sont à éviter de préférence :

Les régimes stricts qui mettent de côté un ou plusieurs groupes d’aliments

Pour votre santé, il est important d’avoir une alimentation à base de produits variés. De cette manière, vous serez sûr de ne pas rater de nutriments essentiels. À titre d’illustration, si vous supprimez les céréales (pâtes, pains, etc.), vous passez à côté de protéines végétales, glucides, fibres alimentaires, protéines, vitamines, oligo-éléments. Il vaut mieux diminuer la portion de ces aliments, au lieu de les bannir complètement dans le but de maigrir.

Les régimes inférieurs à 1 000 calories par jour, sauf sous recommandation et supervision médicale

Si le fait de limiter votre apport calorique journalier à un total inférieur à 1 000 calories peut sembler être une bonne idée, en fait ce n’est pas le cas. Car vous risquez de perdre du muscle maigre, au lieu de perdre du gras (même si votre poids sur la balance diminue). Et il est difficile de récupérer ce type de muscle qui contribue au métabolisme de base, dans le but de permettre une combustion des graisses même au repos.

Les régimes sans lipides

Il existe des régimes qui bannissent totalement les lipides de leurs menus. Or, le corps a besoin de certains acides gras essentiels pour bien fonctionner. Ces derniers contribuent à la santé de la peau et des cheveux. Ils apportent aussi plusieurs vitamines, comme les vitamines A, D, E et K ; et entrent également dans le bon fonctionnement du cerveau. Il faut donc veiller à consommer des aliments apportant ces bons gras, tels que les poissons gras, les noix, les avocats, les graines (lin, chia, etc.).

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.