On est dans une période où le défi principal pour sauver l’environnement est de recycler le maximum de déchets. Malheureusement, les travaux de bâtiment font partie des secteurs les moins avancés dans ce domaine. Selon les récentes études, seulement 30 % des déchets sont recyclés chaque année, ce qui constitue un danger manifeste pour l’environnement. C’est pourquoi la notice environnementale est désormais l’un des facteurs les plus importants dans l’attribution des marchés publics. Non seulement les entreprises de construction doivent respecter le SOGED, mais aussi elles sont tenues de trouver des méthodes de collecte efficaces pouvant faciliter le recyclage.

marché BTP

Qu’est-ce que la notice environnementale ?

La notice environnementale est un fichier qui détermine la politique d’une entreprise par rapport à la protection de l’environnement. C’est un document qui doit répondre à l’ensemble des exigences du commendataire, notamment aux stratégies de collecte des déchets qui seront mises en place. Il doit aussi être accompagné par une autre notice parallèle que l’entreprise doit fournir lors du dépôt de son dossier de candidature. En effet, ce fichier comporte des questions liées à l’environnement. Ainsi, l’entreprise va apporter des réponses sur chaque point afin de combler les attentes du pouvoir adjudicataire.

Actuellement, le SOGED est une mesure qui a un impact puissant sur l’attribution des marchés publics. Il représente 10 % à 20 % des critères sur lesquels les commendataires se basent pour choisir les entreprises de construction. C’est pour cette raison qu’il est important de traiter cette partie avec rigueur pour ne pas diminuer vos chances.

Notice environnementale : un dossier exigé sur tous les appels d’offres

Il suffit de jeter un coup d’œil sur les appels d’offres concernant les travaux publics pour savoir que la notice environnementale est un dossier primordial. Non seulement les articles demandent aux entreprises de prendre en considération les objectifs de développement durable, mais aussi de mettre en valeur l’environnement et la préservation sociale. En plus, toutes les propositions doivent se conformer aux normes européennes et/ou internationales de gestion environnementale.

Il est demandé à l’entreprise d’apporter des réponses sur le traitement des déchets pendant et après les travaux et fournir le SOGED pour compléter son dossier. On retrouve aussi d’autres appels d’offres où les candidats sont obligés d’apporter des solutions sur la destruction des déchets nocifs. Pour ne pas ainsi vous tromper pendant l’élaboration de votre dossier, il est recommandé de solliciter des conseils afin de prendre les bonnes décisions et respecter toutes les modalités.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.