0
(0)

Il faut le dire : les moteurs diésel recrachent souvent une grande quantité de particules fines. Pour passer sans encombre les contrôles techniques, il est indispensable d’entretenir leur système de dépollution. Pour cela, le décalaminage à hydrogène est une solution très appréciée chez les automobilistes.

décalaminage

Le décalaminage de véhicule : pour éviter les pannes coûteuses

Le décalaminage par injection d’hydrogène ne fait pas de miracle, mais permet de rendre votre moteur bien plus performant. En effet, la vanne EGR est tellement encombrée de carbone qu’il est possible d’y glisser le petit doigt. De plus, le moteur électrique qui permet de l’ouvrir et de le fermer est grillé. Par conséquent, il n’y a pas d’autre solution que de remplacer l’ensemble et ceci coûte environ 350 euros.

Pour éviter ce genre de pannes, le décalaminage marseille est un traitement préventif, surtout pour les moteurs 4 cylindres de moins de 2 litres et le coût du traitement coûte environ 70 euros. À noter toutefois que les professionnels sont libres d’appliquer les prix qu’ils souhaitent. Au niveau du contrôle technique, ce traitement sera particulièrement utile surtout lorsqu’on sait que plus de 500.000 véhicules sont aujourd’hui recalés pour pollution excessive. On estime d’ailleurs que ce chiffre pourrait grimper à 4 millions de véhicules d’ici 2019. Il est alors important de prendre les devants.

Un moteur encrassé consomme plus de carburant

Le souvenir, chez les professionnels comme chez les consommateurs, c’est l’échec du décalaminage par l’injection de produits pétroliers. C’est sans doute pour cela que le décalaminage par l’injection d’hydrogène peine à convaincre. Cependant, il s’agit d’un procédé très avantageux en ce sens ou il réduit la consommation de carburant. De plus, l’hydrogène est bien plus efficace que n’importe quel autre produit dans ce genre d’opération.

Un procédé typiquement français

Le décalaminage marseille est un procédé qui est exclusivement français. Cependant, de plus en plus de pays s’inspirent de l’expérience française pour le décrassage de leurs moteurs diésel. La Chine, dans un élan de réduction de son niveau de pollution, est particulièrement intéressée par cette technique. D’ailleurs, il existe un marché de décalaminage des moteurs de taxis à Hong-Kong. La particularité du décalaminage par l’injection d’hydrogène, c’est que le procédé fonctionne aussi sur les moteurs essence et au GPL. Depuis le déploiement de cette pratique, on a pu noter une baisse allant jusqu’à 50% du taux d’émission de CO2 au niveau des véhicules diésel.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.