0
(0)

Actuellement, le marché immobilier devient très difficile car les concurrents sont de plus en plus nombreux. Si on souhaite réussir la vente de son bien rapidement, il faut tout faire pour se démarquer. Pour cela, il est conseillé de travailler avec à des professionnels.

Que faut-il faire lorsqu’on vend un bien immobilier ?

Lorsqu’on vend un immobilier Golfe-Juan, il faut suivre quelques étapes essentielles. La première consiste à bien estimer son prix afin d’obtenir une vente rapide et dans de bonnes conditions. Cette estimation peut faire gagner beaucoup de temps et d’argent. Si on souhaite attirer d’acheteurs potentiels, il ne faut donc pas négliger cette première étape.

Puis, dans la seconde étape, il faut prendre des photos du bien pour que des acquéreurs potentiels puissent avoir une idée du bien qu’ils vont visiter et peut-être acheter par la suite. En plus de cette prise de photo, il faut aussi faire une description complète du bien. En effet, on doit bien rédiger son annonce immobilière pour qu’elle soit très attractive que ce soit par les visuels ou par la qualité de la présentation.

Enfin, la dernière étape consiste à mettre en valeur le bien en utilisant les principes de bases du home staging. Ce dernier consiste à nettoyer entièrement le bien, à ranger au maximum et à laisser les espaces apparaître mais également à réparer les petits défauts.

Les obligations liées à la vente d’un bien immobilier

Lors d’une vente d’un bien immobilier, le vendeur a diverses obligations envers l’acheteur. En effet, il doit transmettre tous les renseignements qu’il détient sur la maison. Donner ces informations est d’ailleurs prévu par la loi. Ainsi, en cas de manquement du vendeur à cette obligation, le vendeur sera sanctionné sévèrement en remboursant le prix et même à verser des indemnités. En outre, le vendeur doit aussi donner des renseignements en ce qui concerne la nature juridique et technique du bien. En effet, il doit informer l’acheteur sur les servitudes, les privilèges ou les hypothèques. Mais, il doit aussi fournir la surface exacte du bien.

Si le bien est un immeuble en copropriété, le vendeur doit également donner au futur acheteur le règlement de copropriété,  le carnet d’entretien, l’état descriptif du bien et le montant des charges courantes du budget provisionnel.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.