0
(0)

Depuis quelque temps, les géants du web tels que Google et Microsoft annoncent avec force qu’ils ont réalisé des avancées majeures dans le domaine de la traduction automatique. Cependant, il faut dire que certains gros défis doivent aussi être relevés afin de concurrencer pleinement les traducteurs classiques. Aujourd’hui, Facebook ou TripAdvisor proposent de plus en plus de ces services et la pratique tend à se répandre de plus en plus dans le web.

translating

Un petit exploit

Un petit retour en arrière nous permet de dire sans nous tromper que le développement de la traduction automatique sonne un peu comme un petit exploit. En effet, durant ces derniers mois, les annonces se sont enchaînées et la dernière en date a été faite par Facebook. Le plus grand réseau social au monde annonce, en effet, avoir trouvé un bon moyen de multiplier par 9 la vitesse de ses systèmes sans pour autant perdre de la qualité. En novembre dernier, c’est Google qui en grande pompe annonçait une toute nouvelle version de son outil de traduction. Une mise à jour qui l’a fait progresser davantage qu’en 10 ans d’existence. Quant à Microsoft, il ne cesse d’annoncer de futures améliorations à son outil de traduction en direct de la langue parlée qui a été intégré à Skype depuis 1 an.

Les performances du deep learning mises en avant

Il faut dire que ces avancées ont été encouragées par le deep learning, une méthode d’apprentissage automatique qui repose sur des réseaux de neurones artificiels. Celui-ci a pu donner de très bons résultats au fil des années dans différents domaines. Au départ, il faut dire que la traduction automatique reposant sur un réseau de neurones a pu donner de très bons résultats. Ce qui a sans doute encouragé les scientifiques à chercher plus loin. Aujourd’hui, ils sont parvenus à créer un environnement où les outils de traduction automatique fonctionnent de la même manière qu’un cerveau humain avec un réseau de neurones artificiels.

Mais attention !

Ne vous fiez pas vraiment aux annonces trop prometteuses, car la traduction automatique grâce à l’intelligence artificielle a beaucoup de chemin à faire pour atteindre le niveau de http://www.adt-international-marseille.fr/traduction-certifiee/. En effet, les résultats ont beau être impressionnants, mais les obstacles sont toujours aussi nombreux, à commencer par le fait que les machines ne comprennent pas vraiment le monde qui les entoure. Par conséquent, elles sont incapables de comprendre entièrement les textes qu’elles sont censées traduire.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.