Encombrements, incivilités, cantonnements, etc., les mairies de secteurs de la ville de Marseille entendent remédier à cette situation. Pour cela, de nouvelles mesures sont annoncées. Si l’on sait que la propreté est une compétence métropolitaine, les maries de secteur n’ont pas vraiment le pouvoir d’agir en la matière. Cependant, elles ont quand même tenu à tirer la sonnette d’alarme pour que les choses bougent dans le bon sens.

Plus de 250 plaintes d’habitants par semaine

Dans le 15e et le 16e arrondissement, plus de 250 plaintes sont enregistrées par semaine. D’ailleurs, la question de la propreté découlait souvent d’un sujet beaucoup plus ancré dans l’actualité : la sécurité. En effet, dans cette zone, les jeunes n’ayant plus de place pour se garer ont stationné sur un équipement sportif. Ce qui a failli découler sur un règlement de compte entre deux bandes des cités.

Récemment, un camion de pompier volé avait été laissé dans la rue. Ce qui rappelle les évènements de Nice, car n’importe quelle personne aurait pu l’utiliser pour foncer sur la foule.
Dans le 15e et le 16e arrondissement, on peut clairement dire que la police de la propreté n’existe plus. En effet, il existe un grand manque d’organisation au sein de la Ville.

Un plan de sauvetage pour le 2e et le 3e arrondissement

Pour le 2e et 3e arrondissement, la situation est à la limite de l’acceptable et les pouvoirs publics de doivent se faire quelque chose. En effet, le respect de l’environnement par le citoyen est une question de sensibilisation, mais aussi de contrainte. Dans certains endroits de la ville, on se rend compte qu’il n’existe presque pas de sanctions en cas d’atteinte à l’environnement. Cependant, les autorités devraient s’organiser pour parvenir à une véritable prise en charge de la question des déchets, notamment au http://www.min-arnavaux.com/.

Les commerçants dans le collimateur dans le 1er et le 17e arrondissement

Intervenir sur les dysfonctionnements qui amènent la prolifération des ordures est urgent. Les commerçants semblent être les plus ciblés. Pour cela, les autorités ont voulu, en un moment donné, former une brigade de proximité qui va contribuer à l’amélioration de la propreté au niveau du centre. Aujourd’hui, les résultats ne se font toujours attendre et de nouvelles mesures devront sans doute être prises pour améliorer la situation. Cependant, si l’on sait que la propreté est un tout, il faudra aussi penser à réaliser certains aménagements : création de commerces, de pistes cyclables, rénovations, etc.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.