Bon nombre d’internautes optent actuellement davantage pour l’achat de produits et de services sur le Darknet. Il ne faut pas en effet oublier que les sites de vente en ligne se pluralisent de plus en plus dans cette partie de l’internet et les choses intéressantes n’y manquent pas non plus. Or, puisqu’il s’agit d’un coin sombre du web vu qu’on a affaire à une collection de pages web non indexées, les sites vendant des articles illicites y demeurent les plus nombreux. Ils proposent surtout des drogues, des armes, des stéroïdes et parfois même des tueurs à gages, voire des organes humains. Sur ce, lorsque vous souhaitez y acquérir des marchandises données, il est impératif que vous jouiez l’anonymat pour ne pas être arrêté par les autorités. Et c’est là qu’entrent en jeu les cryptomonnaies, dont principalement le Bitcoin. Ce mode de paiement en ligne vous permet en effet de payer les vendeurs sans que personne ne le sache. Son fonctionnement diffère ainsi de celui des comptes bancaires et des comptes des sociétés de transfert de fonds. Il se base plutôt sur l’échange de pair à pair et ne dispose pas donc d’une plateforme centralisée pour le stocker. Il se révèle de ce fait impossible de le tracer. Seulement, il faut absolument s’assurer de l’utiliser anonymement. Dans le cas contraire, vous pouvez être exposé aux risques. Découvrez à travers cet article comment l’employer de cette manière.

Utiliser le Bitcoin anonymement pour sécuriser les transactions sur le Darknet

illustration du Darknet

Vous devez savoir avant tout que l’anonymat ne fait pas réellement partie des fonctions de base du Bitcoin. Sur ce, avant de vous lancer dans un achat sur le Darknet, vous devez donc le configurer pour qu’il ne soit pas traçable par autrui et pour que vous ne risquiez pas de vous faire attraper par les autorités. Quelques méthodes s’offrent de ce fait à vous pour ce faire. Vous pouvez ainsi les choisir selon vos possibilités et bien évidemment selon vos préférences. La première, connue sous le nom de Coinjoin consiste alors à joindre votre transaction à celles d’autres usagers. Cette méthode bénéficie d’un projet nettement avancé du nom de JoinMarket qui se révèle ultra sécurisé, mais n’est pas encore malheureusement implémenté. Néanmoins, il est bel et bien en train de se développer et se fait actuellement connaître par de plus en plus d’internautes. La seconde méthode quant à elle est baptisée Confidential Transactions. Pour faire simple, elle consiste à chiffrer les montants de vos diverses transactions et aide à obscurcir la chaîne de celles-ci. Comme le JoinMarket, elle n’est pas encore implémentée dans le Bitcoin, mais ne tardera pas quand même à l’être. La troisième méthode qui est d’ailleurs la plus ancienne et la plus prisée est le fait de mélanger les bitcoins. Cette stratégie imite ainsi la plupart des réseaux de mélange. Elle nécessite toutefois une confiance envers le mixeur.

Minimiser les informations à fournir sur le Bitcoin pour rester anonyme sur le Darknet

Malgré que le Darknet permette un anonymat important à ses utilisateurs, une fuite de données personnelles de ces derniers peut quand même les trahir et les exposer. C’est pourquoi il faut toujours faire très attention à ne fournir que le minimum d’informations personnelles sur le Bitcoin. Il ne faut pas oublier en effet que l’achat de bitcoins nécessite quelques identifications vu que les diverses plateformes d’échanges disposent de ce que l’on appelle des exigences de KYC ou Know Your Customer. Cela signifie donc l’obligation de présenter une carte d’identité, un passeport ou encore un permis de conduire avant l’acquisition de bitcoins. Il est ainsi plus judicieux d’opter pour les services qui ne demandent que le moins d’informations possibles. Vous pouvez par exemple choisir le site LocalBitcoins. Après l’achat des fameux bitcoins, il est important de créer un portefeuille anonyme. Le Bitcoin complet est dans ce cas recommandé, car il demeure le portefeuille le plus sécurisé. Mais si jamais il se révèle un peu trop onéreux pour vous, vous pouvez toujours porter votre choix sur Electrum ou autre. Après ces deux étapes, vous devez enfin procéder au mixage des bitcoins.