0
(0)

Que seraient des cérémonies nuptiales sans des tenues adéquates et appropriées pour les noces ? Certainement pas la même chose, cela va de soi. La réalisation de ces tenues de mariage qui contentent régulièrement des milliers de femmes, n’a cependant rien d’aisé.  Leur confection requiert une grande touche de minutie et bien sûr des matières variées, et de premier choix. Parmi les tissus qui entrent le plus en ligne de compte pour la couture nuptiale, certains se démarquent particulièrement et sont plus prisés. Découvrons-les.

robe de mariée princesse longue col bardot

Commençons notre exploration par la mousseline. Toile fine, transparente et vaporeuse, elle se tisse avec des fils fins en coton, soie, laine, viscose ou synthétique. Légère et solide, la mousseline s’emploie pour de grandes occasions et s’adapte donc parfaitement aux robes de mariage.

Tissu dépourvu de trame, généralement en fil de soie, lin ou nylon, la dentelle relève incontestablement du domaine de la haute couture. Sa texture peut être formée à la main ou à la machine, avec des points plus ou moins semblables, offrant spécifiquement un dessin à bords dentelés. Au-delà de tous ces aspects, la dentelle dispose d’un atout majeur : Elle peut servir comme matière unique pour la confection de la robe de mariage, mais elle peut également être utilisée en renfort au tissu d’origine pour rehausser le design de la tenue de noces.

Place maintenant au tulle. Il s’agit d’une matière transparente et vaporeuse, formée par un réseau de mailles régulières. Le tulle est un tissu qui présente la particularité d’être extrêmement élastique, ce qui en fait forcément une texture de choix et de premier rang pour des usages féminins.

Le satin fait allusion à l’ensemble des textiles élaborés en tissage, sans trame apparente. Il s’agit le plus souvent d’étoffes lisses, unies, fines et brillantes, mais qui paraissent mat à l’envers. A l’origine conçu en soie, le satin a connu une nette progression et est aujourd’hui disponible en matières synthétiques, pour un aspect plus moderne.

Au premier sens du terme, le taffetas évoque une toile légère de soie ou de fibres synthétiques. Cette matière se distingue par ses motifs, ainsi que par les teintes de fils utilisés aussi bien dans leurs chaînes que dans leurs trames. On en compte plusieurs variantes très intéressantes notamment le taffetas amidonné, prismatique, caméléon, damier ou de laine, pour ne citer que ceux-là.

En point de chute de cette liste, on retrouve l’organza. Très proche de la mousseline par sa structure, cette matière se démarque cependant par son caractère rigide. On comprend ainsi nettement l’indication de l’organza dans l’habillement surtout féminin, pour la garniture de corsages, pour les tenues nuptiales. Enfin, il est parfaitement indiqué pour des occasions romantiques.

Ces matières fines et pour le moins luxueuses sont bien sûr visibles sur le site persun.fr à travers d’exceptionnelles créations nuptiales. Faites-y un tour sans plus tarder pour une satisfaction optimale.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.