Préparer des glaçons est ce qu’il y a de plus facile aujourd’hui, grâce à la machine à glaçons. Et même s’il existe différents modèles sur le marché, le principe de fonctionnement reste le même. Chose que vous allez découvrir dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’une machine à glaçons ?

Les glaçons, on les rajoute aux boissons en été pour les rendre plus rafraîchissantes, mais aussi en hiver lors des soirées et fêtes. Et pour en fabriquer, il suffit d’utiliser à glaçons pour obtenir vos cubes de glace en quelques minutes (moins de 10 minutes pour certains modèles). Il s’agit d’une machine spécialement conçue pour produire des glaçons, sous forme de cubes en premier, mais de différentes tailles et formes aujourd’hui.

Il existe évidemment différents modèles de machines à glaçons de nos jours, dont certaines destinées aux particuliers et d’autres aux professionnels. Vous pouvez trouver une bonne machine à glaçons ici si vous êtes intéressé. Les composantes varient d’un modèle à l’autre, mais certains éléments sont indispensables et inclus dans toute machine à glaçons. C’est le cas du réservoir d’eau, le réceptacle (réserve ou bin) et l’évaporateur frigorifique.

 

Comment fonctionne une machine à glaçons ?

En principe, cet appareil produit les glaçons de la même façon qu’un congélateur, c’est-à-dire en transformant l’eau en glace. La différence est que la machine à glaçons nous permet de le faire plus rapidement, plus facilement et en une quantité plus grande. Plus concrètement, la machine à glaçons possède un système de compresseur qui produit des frigorigènes, les éléments responsables de solidifier l’eau.

Le liquide frigorigène créé par le compresseur se propage dans l’évaporateur frigorifique, entre en contact avec l’eau provenant du réservoir et le refroidit pour former des glaçons. Dès que ces derniers sont formés, ils tombent dans leur récipient (réceptacle, bac ou bin) laissant la place à d’autres glaçons pour se former. Et aussi longtemps que la machine est allumée, elle continuera de produire des glaçons de la même façon.

 

Composantes et caractéristiques d’une machine à glaçons

Comme nous l’avons indiqué avant, certains éléments sont indispensables pour le fonctionnement d’une machine à glaçons et on les retrouve dans tous les modèles. Il s’agit notamment du réservoir qui accueillit l’eau, du réceptacle qui accueille les glaçons et de l’évaporateur frigorifique où sont créés les frigorigènes. Il existe aussi d’autres composantes, variant selon le modèle de la machine et ce qu’elle permet de faire.

Il y a par exemple des modèles à remplissage manuel et d’autres disposant d’un tuyau de raccordement à une source d’eau. Le moule est la composante qui permet d’obtenir des glaçons de différentes formes. En ce qui concerne les caractéristiques, les plus importantes sont la capacité du bac ou capacité de production journalière, la capacité du réservoir d’eau, la rapidité de production, le choix des tailles et formes des glaçons, les dimensions de la machine et le bruit.

 

Les glaçons trouvent leur utilité toute l’année et à n’importe quel moment. Heureusement qu’il n’est plus nécessaire d’en fabriquer dans un congélateur !

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

No votes so far! Be the first to rate this post.