0
(0)

De la structure des bâtiments aux meubles en passant par les palettes de manutention, le bois est utilisé dans de nombreux secteurs d’activité. Le matériau requiert un traitement préventif visant à le protéger des agresseurs biologiques qui peuvent le détériorer. Les substances chimiques pour bois sont-elles recommandées à cet effet ? Faisons le point.

Pourquoi éviter de recourir aux substances chimiques pour bois ?

Le bois perd une partie de ses propriétés naturelles au fil du temps, le matériau est vulnérable à l’humidité et aux actions des champignons, bactéries, insectes et bien d’autres micro-organismes. Des substances chimiques pour bois permettent de le protéger des nuisibles. Toutefois, elles peuvent avoir des impacts négatifs sur la santé humaine.

Les palettes proposées par SPR ne contiennent pas de substances chimiques qui pourraient polluer l’environnement ou favoriser des intoxications. Le spécialiste du bois et de la palette de manutention en Loir-et-Cher (41) mise sur des techniques de traitement qui n’ont aucune influence négative sur votre santé. Il met en œuvre son expertise dans les travaux du bois pour vous offrir des emballages écologiques adaptés à votre activité. Il dispose de joindre palettes neuves et d’occasion.

Notons que Loir-et-Cher (41)  est composé de 276 communes et est administré par Blois. Ses sous-préfectures sont Vendôme et Romorantin-Lanthenay.

Le traitement des palettes de bois

Une fois coupé, le bois est exposé aux termites, aux champignons lignivores, aux insectes xylophages et à l’humidité qui altèrent ses propriétés mécaniques. Il est donc impératif de le protéger contre ces agresseurs. Cela peut être effectué avec des produits chimiques ou avec des procédés thermiques.

  • Le traitement avec des produits chimiques

Les substances chimiques pour bois sont entre autres des fongicides, des insecticides, des colles et des résines. Ces produits permettent certes de protéger le matériau des nuisibles et d’améliorer sa durabilité. Toutefois, ils représentent une source de pollution de l’air intérieur et un véritable danger pour les résidents de la maison, étant donné leur forte teneur en composés organiques volatils (COV). A cela s’ajoutent les substances toxiques contenues dans les produits de finition comme les cires synthétiques, les peintures, les vernis et les lasures.

Les COV sont réputés grâce à leur grande volatilité, ils se répandent facilement dans l’air intérieur. Une fois inhalées, ces substances s’attaquent au système respiratoire, au système nerveux et/ou à la peau. Elles provoquent alors des irritations cutanées, des nausées, des céphalées et des infections respiratoires qui peuvent entrainer des cancers.

Le bromure de méthyle présente également des résultats excellents dans la protection des palettes de bois. Cependant, le composé chimique a des conséquences néfastes sur la santé humaine. C’est la raison pour laquelle, il n’est pas recommandé dans le traitement des palettes de bois utilisés dans la production et la manutention des marchandises. D’ailleurs, les palettes marqués « MB » (Bromure de Méthyle) sont interdites dans l’Union Européenne depuis 2010.

Par ailleurs, l’usage de produits chimiques pour le traitement du bois de palettes est interdit par le Règlement n° 1005/2009 du 16/09/09 relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (refonte).

  • Traitement thermique des palettes

Les plateaux de bois sont soumis à des traitements thermiques qui consistent à les chauffer à une certaine température pour les durcir afin d’optimiser leur résistance à l’humidité, aux insectes xylophages et aux champignons. Les palettes certifiées EPAL et EUR sont traitées de cette manière.

Soulignons que les palettes à usage unique ne subissent aucuns traitements.

 

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.