0
(0)

Les gousses de vanille qu’on retrouve sur le marché ne viennent pas toutes d’un même endroit, de plus, on distingue plusieurs types de vanille : la planifolia, la pompona et la tahitensis. Chacune d’elle possède des caractéristiques propres en ce qui concerne l’arôme et ainsi l’utilité. Toutefois, certains commerçants peuvent nous proposer des produits de mauvaise qualité. Comment faire pour éviter de se faire arnaquer par ses derniers??

Comment distinguer les différentes variétés de vanille??

La Vanilla pompona

La Vanillapomponashiede est l’espèce qu’on retrouve le moins sur le marché. Elle est produite aux Antilles où elle porte le nom de vanille banane ou vanillon. Cela vient du fait que les gousses sont très grosses cependant très courtes surtout comparées aux autres espèces. Son taux de vanilline est moins élevé et elle dégage plutôt une odeur de coumarine, de réglisse et de feuilles de tabac fraîches. Elle est donc facilement reconnaissable.

La Vanilla tahitensis

Cette variété de vanille trouve son origine à Tahiti. Cependant, on peut aussi trouver des producteurs en Polynésie française, raison pour laquelle on l’appelle également vanille du Pacifique. On la distingue grâce à sa gousse très charnue pouvant peser 12 g pour une longueur dépassant rarement 20 cm. Très riche en graines, elle dégage un parfum chaud rappelant le pain d’épices et les sucreries.

La Vanilla planifolia

C’est de loin la plus connue de toutes les variétés de vanille. Ce sont des vanilles de Madagascar, de l’île de la Réunion et aussi d’autres îles de l’Océan Indien. On leur attribue le label «?Bourbon?» pour les distinguer des espèces qu’on retrouve en Amérique du Sud ou à Tahiti. Les gousses sont noires ou brun très foncé, très longues et plus ou moins charnues. Elles dégagent un arôme floral chaud tendant légèrement vers le cacao. C’est la variété qui contient le plus de vanilline, c’est pourquoi elle est très recherchée.

Comment éviter les gousses de mauvaise qualité??

Le critère de sélection principale de la gousse de vanille est le parfum qu’elle dégage.Il faut bien sentir la gousse pour déceler la meilleure. Les fins connaisseuses distinguent parfaitement les notes subtiles que dégage chaque gousse de vanille.

En outre, une vanille doit garder sa souplesse même après traitement. Une gousse rigide est synonyme de gousse asséchée et bien qu’elle garde son parfum, elle reste de mauvaise qualité. Vous remarquerez également que les gousses fraîches sont brillantes et grasses. Normalement, on ne peut trouver aucun défaut comme des taches par exemple sur la gousse.

Concernant son aspect physique, plus une gousse est foncée et uniforme, mieux c’est. Elle doit être grande, épaisse et large. Toutefois, évitez d’acheter les gousses qui semblent très charnues avec une peau lisse et qui dégagent peu de parfum. Il s’agit de gousses qui ne sont pas arrivées à maturité et qui risquent de moisir très rapidement.

Notez cet article de 1 à 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

No votes so far! Be the first to rate this post.