enfant jouant de l'accordéon dans la rue

Le métier d’artiste, un vrai sacerdoce

L’univers artistique se compose de multiples branches. En effet il existe des musiciens, des artistes de scène et d’autres jouant uniquement dans la rue ou dans des restaurants en magie close-up. Quand au spectacle enfants, celui-ci est tout autant varié. Cela va du chanteur pour jeune public à l’illusionniste avec ses apparitions.

Faire venir une animation pour divertir les jeunes spectateurs est une bonne idée. L’artiste qui sera chargé de distraire la meute des enfants devra être à la hauteur. Pour cela il est nécessaire de trouver celui dont c’est le sacerdoce. Et non son voisin qui fait cela de façon alimentaire.

Se lancer dans le spectacle enfants pour faire rêver

Amener du rêve dans l’esprit de la jeunesse est le rôle de l’amuseur public. Avec sa bonne humeur et surtout un physique avantageux suivant le domaine d’évolution artistique. Il saura faire plaisir et sa représentation pour le jeune public dans le 69 comme dans le 42, 75 ou tout autre département devra se calquer aux désirs de ceux qui l’ont engager.

Mais attention derrière cette façade se cache de multiples heures d’entrainement. En solitaire, jour après jour il a su élaborer un programme de qualité pouvant tenir en haleine le jeune public. Cela lui a peut-être valu des nuits blanches à réfléchir; Toujours est-il qu’il faut que le jour J, la prestation de magie, de conte, de chanson répondre aux critères donnés lors du devis. Par contre si avez moins de 16 ans et se lancer dans le spectacle pour enfants, il existe des règles à respecter.

Un métier difficile et ingrat

La reconnaissance n’est pas forcement présente à chaque instant. Il faut trouver des contrats et surtout pouvoir vivre décemment de cette profession. Souvent les organisateurs possèdent des budgets très fins et ne souhaitent pas déployer toutes leurs finances pour un moment finalement de vent. Dans la mesure ou rien n’est concret. Simplement donner du rêve durant 1 heure.

Si la personne y réfléchit à 2 fois, il n’y a pas de choses concrète. Juste un moment magique que l’organisateur règle. Et au bout du compte à la fin, il ne reste que l’esprit du spectateur avec des souvenirs. Pas d’objet, pas quelque chose de palpable mais simplement un bon moment passer assis sur une chaise. Que cela soit un clown, un conteur, le domaine artistique a pour but d’aérer l’esprit du spectateur. De gonfler ses batteries. De lui faire découvrir un autre univers pour peut-être se recentrer. Toujours est-il que la culture est une chose indispensable à la vie.